Votre partenaire sur le web ISNPRO Inter Services Net Professionnels
Présentation de la société
Nos partenaires
Nos prestations
E-commerce
Nos références
L'abécédaire d'Internet
Liens
La presse en parle
Contactez-nous
Services aux clients

Mon Web n°4
Octobre 2000

Laurentgarnier.com, techno parade

A la pointe de la techno. Laurentgarnier.com,
le site Web de notre DJ national perpétue online
une démarche artistique exigeante, en live et sur CD.

Laurent Garnier incarne LE DJ : il est l'un des premiers à avoir transcendé le rôle de pousse-disque - aussi brillant soit-il - en travaillant dès 1991 sur ses propres compositions. Plusieurs fois consacré meilleur DJ au monde par la presse spécialisée, Laurent Garnier ne se contente pas de mixer dans les plus grands rassemblements techno et de fasciner à son passage des foules de fans, il insuffle en retour la création techno hexagonale, en fondant en 1994 avec Eric Morand le label F Com, qui continue de distribuer ses oeuvres. Et puis, Laurent Garnier, tout le monde connaît, y compris hors de la sphère techno : n'a-t-il pas été l'événement des Victoires de la musique 98 en décrochant le prix catégorie "dance" comme exprès créée pour lui ? Bref, Laurent Garnier est une star, un DJ-auteur...
Après "30", son album victorieux, Laurent Garnier bouleverse l'Olympia, peu habitué aux BPM, en donnant de la chair à une musique souvent considérée comme froide : accompagné d'instrumentistes et de danseurs, il démontre que la techno peut être humaine et non démiurgique, oeuvre d'un "orchestre" plutôt que d'un homme-machine. Et c'est ainsi qu'il célèbre la première grand-messe de la Techno Parade 98, en performant devant 100 000 personnes un live mémorable.

Une famille de fans

Cette démarche et cette stature s'illustrent dans la création du site laurentgarnier.com, qui se veut bien plus qu'un site promotionnel du dernier album " Unreasonable Behaviour " - dont la couverture et le graphisme inspirent pourtant le site. Laurent Garnier, en l'évoquant, insiste sur la "grande famille" qu'il met en contact par l'entremise du forum : "les gens qui aiment ce que je fais me suivent et ont une visibilité immédiate de toutes mes activités, concerts, sets, sorties de disques. Dans mon cas, c'est super intéressant d'avoir leurs réactions sur des performances live, des sets ou autres. Je suis en contact direct avec eux et c'est vraiment important… en plus, au fur et à mesure que le site évolue, il y a une interactivité entre les internautes sur des références de disques, morceaux, où trouver des vinyles, etc."
De fait, le forum est l'espace le plus convivial du site, celui où la "moindre" technologie (le forum fonctionne par envoi de mail, tri des contributions et ensuite, publication sur le site) dégage le plus d'humanité : "J'aime le contact humain, les échanges, ajoute Laurent Garnier. C'est pour cela que le forum de mon site est un endroit privilégié. Car la toile est un endroit finalement très froid…" Sauf dans les communautés qu'elle crée dans ses replis. Et les fans de Laurent Garnier, de tous pays (bilinguisme obligatoire…) le savent, qui usent de surnoms référentiels à ses titres (Big Baboo) quand ils ne lui déclarent pas leur flamme en égrenant les mixes auxquels ils ont assisté, et les états de transe qui en ont découlé.
A côté des fans, quelques apprentis DJ's en quête de conseils ou de renseignements techniques, et peu de critiques (filtrées ?). Laurent Garnier prétend répondre à 95% des mails qui lui sont envoyés, mais la star qu'il est (déplacements, concerts, etc.) avoue mettre à contribution Eric Morand… Les réponses restent brèves, il ne faut pas rêver d'une correspondance fournie avec son idole. Pas le genre de la maison : Laurent Garnier maintient une position humble en refusant le piédestal (" I'm not a superstar "), même s'il ne rechigne pas parfois à entrer dans une (légère) polémique vis-à-vis du monde du marketing, des promoteurs pourris, et de l'esprit de la techno.

Un monde en son

Entrer dans laurentgarnier.com, c'est d'emblée être un citoyen du monde. Entièrement en anglais, le site cache quelques pages en français dans le texte, le langage commun restant l'universelle musique : survoler les boutons du sommaire a pour écho les compos créées pour cet usage par Laurent Garnier. Le site est résolument multimédia : si le choix est laissé en homepage entre une version Flash et une version HTML, la visite est d'autant plus agréable que l'on dispose d'un équipement up to date, à même de lire du Real Audio et du Real Video. Ce sont ces objectifs et la maîtrise du Flash qui ont été les éléments déterminants du choix d'ISNPRO, la "Web agency" qui a réalisé le site.
Son directeur artistique, Jean-Yves Bardin, est plus que satisfait de l'expérience : "c'est intéressant de travailler avec des gens qui ont d'emblée une sensibilité artistique, un regard. J'ai créé les animations Flash du site à partir des dessins de Sébastien Jarnot, l'illustrateur qui a créé la pochette et la typo d'Unreasonable Behaviour. Ensuite, il a fallu caler les sons de Laurent sur les mouvements des personnages, et cela en tentant de respecter les différentes vitesses des modems…" Des défis techniques inéluctables dès que l'on a affaire au son, ce média gourmand. C'est la raison pour laquelle tous les extraits ont été compressés en MP3, le site faisant largement la place dans son menu aux sons de Laurent Garnier :
" Original mix " offre aux internautes d'écouter des mix – parfois 1 heure de musique – inédits par ailleurs, pour l'instant non archivés sur le site,
" Sounds " distille des remix des pistes du dernier album, " Listen to your remixes " est le résultat d'un concours uniquement Web : les internautes ont été appelés à remixer " Greed ", un titre de Laurent Garnier, et à faire parvenir leurs créations soit sur le site en format MP3, soit en envoyant un CD à F Com. L'idée sous-jacente étant de dénicher de nouveaux talents, les meilleurs des remixeurs se voyant aujourd'hui compilés sur un album à sortir en octobre. Mieux que Peoplesound…

Le son et la Web touch…

Au-delà des fichiers sons, le site exploite toutes les facettes du multimédia : images avec la rubrique " Photos ", clip vidéo en version longue et autres bonus dans la rubrique " Vidéo " ; actualisation avec " Concerts ", la liste très à jour des performances de Laurent Garnier ; aspects biographiques avec " Bio " et " Discographie " ; un clin d'œil à la sphère techno avec
" Playlist ", les disques du moment écoutés par Laurent ; et enfin les outils d'interactivité typiquement Web que sont l'inscription à une mailing-list, le forum et les " e-links " ou sites favoris, où l'on retrouve les meilleurs sites Flash et fun du moment …
En conservant son sommaire accessible dans une frame de gauche, laurentgarnier.com répond d'une arborescence claire et qui va à l'essentiel, sans oublier les clins oeil apportés par les animations Flash.
Avant-gardiste et jouant à fond la carte de la proximité avec l'internaute, donnant la primauté à la musique sans négliger une "patte" graphique, le site devrait évoluer avec la carrière de notre DJ national. Lequel a encadré la Techno Parade 2000 de deux concerts à l'Elysée Montmartre, avant de reprendre la route vers d'autres succès…

Christelle Destombes

Boîte à outils :
Pour faire le site de Laurent Garnier, Jean-Yves a mixé sur Photoshop et Illustrator, avant de sampler le tout sur Dreamweaver et Flash. Aux manettes de SoundForge, puis de RealAudio et RealVidéo pour rendre les médias compatibles au format Web, il a parachevé son site de PHP3, le langage dynamique qui gère le forum. Un DJ du Web…

présentation | partenaires | prestations | e-commerce
références | abécédaire | liens | la presse | contact

Copyright Isnpro 1999
Contact La presse en parle Surfer sur le Web L'abécédaire Nos références Commerce électronique Nos prestations Nos partenaires Présentation d'ISNPRO